Les bottes Alpinestars Mono-Fuse, la boucle est bouclée.

L’un des leaders sur la marché de la pompe motarde a sorti, courant 2014, les « Mono-Fuse GORE-TEX® ». J’ai décidé de vous livrer mes impressions sur cette paire de bottes après plus de 3 ans d’utilisation et plus de 35 000 kilomètres parcourus avec. Bottes Alpinestars Mono-Fuse Bottes Alpinestars Mono-Fuse Bottes Alpinestars Mono-Fuse Bottes Alpinestars Mono-Fuse


3615 ma vie

Ayant toujours eu des chevilles enclines aux entorses, j’ai  logiquement privilégié le maintien de mes petits petons et de leurs piliers pliés dans un équipement adapté. Connaissant la qualité de cet équipementier, basé au nord de la botte italienne, ma préférence se porta sur le modèle Mono-Fuse. Nouveauté dans le catalogue 2014 mais acheté en 2015 après avoir lu différents articles et avis.

Me voilà à la recherche de cette paire de bottes mais force fut de constater qu’il m’était impossible de la trouver en boutique.

Les rayons pourtant bien achalandés ne possédaient que des bottes à l’effigie des héros de Moto GP ainsi que de la plus vendue de la marque, la célèbre WEB GORE-TEX®, sans parler des étals remplis de chaussures basses qui n’auraient eu comme effet que d’accentuer le pliage de mes piliers pédestres.

C’est ici que vous constaterez, dans un premier temps, l’une de mes nombreuses qualités, la ténacité, qui m’a finalement permis d’obtenir glorieusement gain de cause chez Maxxess. Et dans un second temps, celle qui surpasse toutes les autres : la modestie dorénavant contenue dans mes frêles chevilles fermement chaussées.

En deux temps trois mouvements, me voila rendu pour enfin les voir. Elles, sagement empilées et attendant d’être chaussées pour affronter leurs nouvelles aventures. Mais pour cela il m’a fallu batailler, lutter contre les démons et autres mécréants pour pouvoir enfin les embarquer.


Les Shadoks à la sauce italienne

Ce titre est faux en plus, car ces pompes ont certes été conçues en Italie mais c’est au pays de Kolinda Grabar-Kitarović qu’elles sont fabriquées. Qui est Kolinda Grabar-Kitarović ? C’est juste la femme qui a fait les couvertures des journaux lors de la finale du mondial du ballon rond en 2018, mais surtout qui préside ce magnifique pays longeant l’adriatique, la Croatie. Remettons chaussures à mes pieds pour constater que sur le papier elles ont tout pour être satisfaisantes.

source Alpinestars: Construites à partir de matériaux principaux de première qualité et d’une membrane GORE-TEX® intégrée pour une imperméabilité et une respirabilité inégalées. Avec son système innovant de fermeture à boucle permettant une botte plus légère, plus confortable et plus ergonomique, les Mono-Fuse GORE-TEX® sont superbement optimisées pour les longues distances.

• Tige en cuir pleine fleur de qualité supérieure offrant un haut niveau de confort, de durabilité et de résistance à l’abrasion.
• Système de fermeture à boucle: Le système de fermeture permet une entrée / sortie facile et rapide ainsi qu’une fermeture sécurisée et hautement personnalisée. Les boucles inversées sont fabriquées à partir d’un composé d’aluminium pour une meilleure performance à l’abrasion. La boucle ergonomique est fixée à un support en TPU double densité durable et est construite à partir d’un composé d’aluminium pour une plus grande résistance à l’abrasion.

• 
Nombreuses zones de flexion accordéon et accordéon Achilles construites en microfibre pour un confort, une extension, un contrôle et un soutien supérieurs.
• Membrane GORE-TEX® imperméable et hautement respirante intégrée pour des performances inégalées par tous les temps.

• La semelle très flexible est composée du composé de caoutchouc exclusif d’Alpinestars pour une combinaison optimale de confort et d’adhérence.

• Insert réfléchissant à l’arrière pour une visibilité améliorée.

Voilà ce que nous dit Alpinestars, ça sent bon la qualité sortie de sa boite mais ça donne quoi après, hormis sentir des pieds ?


« Si on portait ses chaussures à la main plutôt qu’aux pieds, elles s’useraient moins vite » Pierre Dac

Dans mes souvenirs, le cuir s’est très vite mis à mon pied et non l’inverse, ce qui prouve déjà de la qualité du cuir utilisé. La souplesse et l’aisance du soufflet facilitent la flexion de la cheville.

Bottes Alpinestars Mono-Fuse
contrairement à certains, le soufflet lui ne gonfle pas

Le couche supérieure du cuir a très vite montré des traces d’usure sur l’avant, la partie attaquante de la chaussure. Le moindre faux-pas et aussitôt celle-ci montre un accroc. Cependant seule cette couche marque, le cuir est de très bonne qualité et épais là où il doit l’être, il a bien vieilli, sans sécher ni se déchirer.

 

Bottes Alpinestars Mono-Fuse Bottes Alpinestars Mono-Fuse


La torsion de la cheville est grandement limitée grâce au support de la boucle pour la partie extérieure, évitant ainsi de multiples entorses et servira de protection supplémentaire en cas de chute.  J’aurai bien essayé pour vous le confirmer mais ce n’est pas à l’ordre du jour.

Bottes Alpinestars Mono-Fuse
Le support et sa boucle servant de renfort

Le grand rabat en cuir, prolongé par la languette en plastique, finit, avec le temps et l’utilisation des bottes, par plier et se déchirer. Il aurait été plus intéressant de concevoir autrement cette pièce en évitant cette forme biseautée du cuir. Les coutures ont fini par lâcher suite aux frottements avec les parties fixes des platines de repose-pieds, sans pour autant engendrer de gêne à l’utilisation. Elle a fini aussi par se découdre à l’extérieur, au niveau de la partie sollicitée par la mise en place de la botte et uniquement sur la chaussure droite. Phénomène dont je maîtrise aucunement le pourquoi du comment !

Bottes Alpinestars Mono-Fuse
ça finira toujours par s’user

Bottes Alpinestars Mono-Fuse


La membrane GORE-TEX® est efficace et permet ainsi d’affronter les éléments du quotidien, apportant un confort optimum jusqu’à 20/25 degrés sans souci.
Pour les températures titillant la neutralité thermique, utiliser une paire de chaussettes plus épaisse sera nécessaire pour éviter de sentir ses pieds se congeler.
En période estivale, la chaleur se fait vite ressentir, du fait de la membrane et de la non aération des bottes. Ça monte vite en température à l’arrêt où à basse vitesse mais cela se fera vite oublier en roulant.
Par temps de pluie, je n’ai jamais eu les pieds mouillés. J’atteste donc de l’efficacité et de l’imperméabilité de la membrane et cela malgré les trombes d’eau rencontrées.

Bottes Alpinestars Mono-Fuse
C’est écrit dessus que c’est du GORE-TEX®
Bottes Alpinestars Mono-Fuse
La membrane GORE-TEX®

Les boucles en aluminium et les fermetures permettent un ajustement optimum via un fonctionnement faisant penser à des sangles à cliquet ou des jugulaires de casque et procurent un maintien sécurisant des chevilles. La conception est solide et malgré les sollicitations, elles n’ont présenté aucun défaut dans leur fonctionnement.

Bottes Alpinestars Mono-Fuse
la fermeture sécurisée faisant penser à celle des casques.
Bottes Alpinestars Mono-Fuse
La boucle est bouclée

Comme les bottes montent à mi-mollet, la partie haute est confiée à de larges velcros, autant dire que mes anciennes Alpinestars WEB avaient une défaillance à ce niveau là en se défaisant trop facilement. Pour le coup, je ne peux que constater l’efficacité et la tenue des velcros dans le temps.

Bottes Alpinestars Mono-Fuse
ça s’attache ! Non ça se scratche !

Sur le dessus de chaque botte, un empiècement en caoutchouc permet de ne pas user prématurément le cuir avec les incessantes sollicitations du sélecteur de vitesses. Je ne constate qu’une légère usure sur celui de gauche montrant ainsi des marques suite à l’intense utilisation du sélecteur, de plus je trouve bien l’idée d’avoir fait une similitude de cet empiècement sur la botte de droite car ce n’est pas souvent le cas des bottes moto.
Il a aussi vocation à renforcer le dessus des bottes pour minimiser les risques en cas de chutes. Chose que je n’ai pas testée non plus !

Bottes Alpinestars Mono-Fuse
Tout n’est question que de selection
Bottes Alpinestars Mono-Fuse
Malgré les sollicitations intensives ca tient le coup

La semelle est souple et procure un excellent grip sur les repose-pieds, le fait qu’elle soit fine procure également un excellent feeling pour doser le frein arrière.
J’ai également raboté les semelles avec mes piétinements et pléthore de sollicitions pédestres, sans ressentir la moindre gêne lors de ces utilisations.
Comme tout le monde lors du ravitaillement de nos engins, il n’est pas rare de poser le pied sur les débordements de ce carburant gras aux pistolets jaunes de nos congénères à quatre roues et je peux vous garantir que quand ça glisse cela me fait penser à un entrainement digne du trophée Andros, ça glisse.
Mais comme toute bonne chose, il y a une fin et les bottes devront être ressemelées, accusant ainsi les très nombreux kilomètres accumulés.

Bottes Alpinestars Mono-Fuse
« Si on portait ses chaussures à la main plutôt qu’aux pieds, elles s’useraient moins vite » Pierre Dac

Trouver chaussure à son pied !

Pour conclure sur mes escarpins en peau de bête, le bilan après autant de tours de roues, de kilomètres de bitume piétiné et des conditions climatiques rencontrées durant ses 3 années, est plus que satisfaisant.
Cette paire de bottes Alpinestars Mono-Fuse GORE-TEX® est sans conteste une excellente « touring » qui saura remplir son rôle sans vous décevoir, agrémentée de son système de fermeture à boucle apportant un avantage indéniable pour le maintien de la cheville et pour protéger l’ensemble du pied.
Je ne regrette pas cet achat et une fois remises en état, je continuerai à essorer mes pompes, pendant que les Shadoks, eux, continueront de pomper.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *